Un petit bonheur de portrait

La vie vous réserve parfois des surprises quand le hasard se décide à vous faire un clin d'oeil. Cela s'est récemment produit dans le cadre d'une animation que l'on m'avait demandé d'animer : une séance de photos pour qui voulait de faire tirer le portrait à la Saint-Valentin, sous le parrainage d'une petite ASBL à vocation sociale située dans la commune que j'habite. Une arrière-salle transformée en studio de fortune devait servir à y accueillir des personnes de passage pour l'occasion. Du portrait prêt-à-porter et prêt à emporter.

Chaque personne vient se faire photographier avec des attentes très différentes. Souvent une photo de couple, bien entendu. Ou celle d'une famille complète, avec ses enfants. Ou encore le désir de simplement s'amuser à grand renfort de perruques colorées et d'ustensiles divers. La plupart sont des gens d'âges moyens, sauf cette petite dame plus âgée, venue seule, habillée d'un pardessus beige. "C'est bien ici pour les photos de la Saint-Valentin ?" me demande-t-elle timidement. "Oui, c'est bien ici, Madame, je vous en prie, installez-vous." Je m'affaire et réajuste le matériel pendant qu'elle s'installe et enlève son pardessus, sans que je n'y prête attention. Et là c'est la surprise. Elle s'est préparée chez elle, soigneusement, en confectionnant une tenue sur laquelle apparaissent des petite coeurs, des photos... Des photos d'elle, de membres de sa famille, d'êtres qui lui sont chers. Quelqu'un lui donne un cadre en main, elle prend la pose, écoute les consignes. Les flashes se déclenchent. Deux prises seulement, pour une photo finale à l'allure décalée, mais tendre et très touchante à la fois. Du moins touchante pour moi.


Je remercie cette dame pour m'avoir accordé l'autorisation après coup de présenter cette photo, dont j'ai tiré plein de leçons. L'une d'elles est que l'inattendu est un merveilleux moment de bonheur. 


Certains m'ayant demandé de donner quelques explications relatives au schéma d'éclairage qui a été mis en place, il est fourni ci-dessus. Ce schéma relativement souple est celui qui a été utilisé tout au long de la séance qui a duré un peu plus de 2 heures, moyennant quelques ajustements en fonction des sujets. Les cas les plus problématiques furent les photos de groupe, en raison de la petite taille de la boîte à lumière, qui se prête mieux aux portraits serrés qu'aux éclairages larges bien entendu. Le reste ne pose aucun problème particulier.

0 commentaires:

Publier un commentaire