Voir l'intérieur de l'extérieur

Le hasard des rencontres est l'une des sources de plaisirs et de surprises pour le photographe de portrait. Bien plus près de chez soi que l'on pourrait le croire existent parfois des personnes dont la force de pensée et de caractère méritent que l'on s'écarte de son travail habituel pour réfléchir à son tour. Réfléchir à la façon dont il sera possible de transmettre ce sentiment à celui qui ne fera que regarder votre modèle sans jamais pouvoir le rencontrer. Comment retranscrire les aspects d'une personnalité et relater une rencontre au travers de quelques simples images ? C'était le défi du jour.

Quand la vie intérieure doit se percevoir de l'extérieur de manière tangible, le dépouillement peut être une voie intéressante à explorer. Votre modèle est un intellectuel ayant une longue et riche carrière académique, toujours actif au niveau international. Il n'est peut-être nul besoin de remplir le décor de choses matérielles superflues. Une chaise, un livre et une forte personnalité peuvent-il pour autant suffire ?

Pour restituer ce dépouillement et suggérer par opposition la présence de la pensée, le décor et la lumière seront réduits à leur plus simples expressions. Un fond blanc éclairé de manière à le rendre uniformément gris clair donnera cet aspect éthéré, sans rien à quoi le regard puisse s'accrocher. Une chemise blanche accentuera l'effet. Elle se mariera à merveille avec les cheveux et la barbe de votre modèle, allant eux aussi dans le même sens. L'éclairage peu contrasté ne distraira pas non plus inutilement. Il ne peut donc rester que la présence de votre sujet et un seul élément contextuel qui est un livre pour vous sauver. Mais ce n'est pas vous qui le lirez durant la séance.



Construire une histoire, véhiculer des impressions au travers d'expressions non forcées est un réel pari dans ces circonstances, car il n'y aura rien pour vous aider si ce n'est la collaboration bienveillante de votre modèle en vue de vous permettre de capturer certaines attitudes, ainsi que sa sympathie parfois amusée à l'observation de vos efforts. Intimistes, souriantes ou sérieuses, à vous de juger si ces photos réussissent à vous faire découvrir une personne que vous ne connaissez pas, à vous en brosser à grand traits quelques facettes, à vous en évoquer sommairement le caractère. 



Un grand merci à ce grand monsieur – dans tous les sens du terme – pour avoir accepté de poser avec énormément de simplicité et de gentillesse, tout en faisant preuve de patience et de curiosité pour une activité qui ne lui était pas familière. S'intéresser aux autres et leur accorder du temps lorsque leurs centres intérêts vous sont totalement étrangers, c'est ça aussi je crois le signe de la grandeur vraie d'un intellectuel qui garde toute son humanité.

0 commentaires:

Publier un commentaire