Les habits de l'empereur

Un nouvel espace de prise de vues, la visite d'un haut gradé de l'armée impériale française et du matériel d'éclairage flambant neuf qu'il faut tester: voilà de bonnes conditions pour une mise en jambe en vue de la reprise des activités de studio. L'occasion aussi de rencontrer un fou de l'histoire qui n'hésite pas à aller jusqu'au bout de son rêve. Et que peut-il y avoir de plus motivant et de plus gai que de rencontrer des gens passionnés ? Voici donc l'histoire en images des habits neufs de la garde de l'empereur.
Je suis heureux de vous l'annoncer : depuis le mois d'août, je dispose d'un tout nouvel espace proche de Bruxelles et équipé de manière professionnelle (1) : 100 mètres carrés au sol, des flashes de grande qualité ainsi que tout ce qui va dessus et autour. De quoi relancer les activités de formation via des stages (2) ainsi que de me permettre d'effectuer de nouveaux travaux personnels. Le matériel étant tout neuf, il était nécessaire de le tester. Et quand vous avez pour ça la chance d'avoir sous la main un officier de la garde impériale de Napoléon Bonaparte, c'est l'Histoire avec un grand H (3) qui s'invite dans votre studio pour son inauguration.


Sébastien est un passionné de cette époque quelque peu troublée en Europe. Et quand on a une passion, on ne recule en général devant rien pour l'assouvir (je sais de quoi je parle). L'uniforme que vous voyez sur ces images a été refait à l'identique et entièrement à la main à la demande de Sébastien pour une grande occasion. Il le ressort ici mais à ma demande cette fois pour la réalisation de quelques portraits qui ont nécessité la mobilisation d'une bonne partie du matériel.



La conclusion de la séance est que l'équipement fonctionne à merveille. Il n'y a donc plus qu'à programmer d'autres séances tout en réfléchissant à de nouvelles idées et en faisant appel à de nouveaux modèles. Cela ne saurait tarder car nous sommes en Belgique; septembre est à nos portes et sans que la météo ne devienne celle de la campagne de Russie, le temps sera vite propice aux travaux intérieurs. Je ne vous promets pas pour autant de vous refaire une restitution historique de la bataille de Waterloo dans le studio, mais qui sait de qui aurons-nous la visite ensuite ?

_______
(1) Merci à la Maison de la Laïcité d'Ottignies-Louvain-la-Neuve pour la mise à disposition de l'espace nécessaire à cette nouvelle aventure.
(2) Si vous êtes intéressé par une initiation à la photographie de studio, toutes les informations sont disponibles ici : http://clubphotohypathia.be/p/stage-studio.html
(3) Un grand H qui dans les faits sera un grand sabre ici.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire